bandeau2019 mouette2

Métropole Savoie, qui connaît ?

Samedi 24 mai 2014 a eu lieu à Montmélian l'élection du Président de Métropole Savoie devant plus d'une centaine de délégués. Patrick Mignola, maire de la Ravoire succède à Thierry Repentin. Pourtant qui connaît Métropole Savoie ? Quelle est son action et en quoi nous concerne-t-elle ? Une structure technique méconnue qui oriente pourtant fortement notre avenir.

 

Métropole Savoie est un Syndicat Mixte qui regroupe 5 intercommunalités (les CC de Chautagne et de l'Albanais, la Calb, Chambéry Métropole et la CC Coeur de Savoie autour de Montmélian), 102 communes et 240 000 habitants. Elle associe la CC du Pays des Bauges à la mise en oeuvre du SCOT. Métropole Savoie est un organisme de réflexion, d'échange et de débat pour donner plus de cohérence à l'aménagement durable du territoire concerné et pour répondre, à un échelon adapté, aux grands défis que sont l'étalement urbain, le logement, les transports, l'emploi. Mme Caron, adjointe au Maire du Bourget-du-lac siègera parmi les 24 membres du Conseil de cette instance.

Trois missions : la mise en oeuvre du SCOT du CDDRA et du CLD

Première mission de Métropole Savoie, la réalisation du SCOT, le Schéma de Cohérence Territorial sorte de « super PLU » couvrant les 102 communes et une partie des Bauges. Les prescriptions s'imposent à chaque Plan local d'Urbanisme. Le SCOT détermine les grandes tendances d'augmentation de population de la commune et défini pour chaque commune de son territoire, une taille maximale à l’horizon 2025. Dans le cas du Bourget du lac, la population prévue est d'environ 6500 habitants à cet horizon.. De 2005 à 2020, le territoire de Métropole Savoie devra accueillir 45.000 nouveaux habitants. Il veille à la cohésion sociale du territoire en s'assurant du respect du taux de 20% de logements dans les communes concernées. Pour les communes en retard en la matière, les élus du SCOT ont décidé de porter ce taux à 30% dans les programmes neufs.. A ce titre, Métropole Savoie accompagne les communes sur des études d'urbanisme, des programmes pré-opérationnels, les PLU et PLH. Le SCOT fixe également les orientations en matière de Plan Local de l'Habitat, de logement social, d'urbanisme commercial avec le document d’aménagement commercial (DAC) qui oriente les ouvertures de surfaces commerciales. Métropole Savoie procède tous les 10 ans environ aux enquêtes transports qui permettent de connaître les évolutions en matière de déplacements, d'évaluer les conséquences en matière de circulation et de transport des différents projets de logement, d'extension de zones d'activités...

Seconde mission, Métropole Savoie met en oeuvre le contrat territorial avec la Région, le CDDRA (Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes) 2010-2015. A ce titre, elle bénéficie de financements régionaux pour intervenir sur la mise en cohérence des transports (une tache qui va concerner directement la commune à cheval sur deux réseaux), sur une meilleure prise en compte de l'environnement dans les projets d'urbanisme, sur l'offre économique, sur le tourisme et les loisirs et sur la préservation de la biodiversité.

Métropole Savoie est accompagné, et c'est la 3ème mission, par le Conseil Local de Développement, instance de concertation citoyenne du Syndicat Mixte. Composé de représentants d'associations, le CLD travaille en commission sur les transports, le logement, l'économie, le développement durable. Il formule des avis et contributions sur le SCOT et le CDDRA.

Focus sur une priorité de Métropole Savoie : le logement

La difficulté croît pour se loger face à l'augmentation des prix du logement. Ces six dernières années, sous l'impulsion de Thierry Repentin et des instances de Métropole Savoie, l'accent a fortement été mis sur le logement. De nombreux documents accessibles en ligne (www.metropole-savoie.com) sont disponibles et donnent aux élus les outils pour comprendre les évolutions et les défis de leur commune. Ainsi l’étude "La solvabilité des ménages face aux coûts résidentiels" révèle que 70% des ménages actuellement propriétaires de leur logement ne seraient plus en mesure de l’acquérir aux prix actuels. . Il est devenu dans la commune, comme dans beaucoup d’autres de la CALB, impossible d'acheter un appartement de 70 m², une maison de 100m² dans l'ancien comme dans le neuf avec 50.000€ d'apport.

Le prix à l'achat n'a cessé d'augmenter dans notre secteur avec une augmentation de 141% entre 2000 et 2010. Le prix du foncier pour l'habitat collectif est passé lui de 40 €/m² en 2004 à 125 € en 2010 ! C'est dire toute l'importance de constituer des réserves foncières, comme l'a fait la précédente municipalité, pour permettre demain à nos enfants de se loger au Bourget-du-Lac.

Les prix élevés du foncier et du bâti dans notre commune et plus généralement dans la CALB limitent très fortement l'arrivée de jeunes ménages. L’augmentation de population est tirée par l’arrivée de nouveaux habitants plutôt âgés sur la commune, alors même que le nombre de naissances stagne.

La priorité du nouveau Président : l'emploi

Patrick Mignola a fixé comme priorité à son mandat l'accueil de nouveaux emplois avec la volonté de structurer fortement les zones d'activités et d’en améliorer l’attractivité. A ce titre, la coordination des politiques de transport fait partie des éléments incontournables.

Nous suivrons les travaux de Métropole Savoie et vous feront régulièrement part des décisions qui impacteront la commune.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir