bandeau2019 mouette2

Plus de sous dans les caisses, info ou intox ?

En 6 ans, la commune n’a jamais connu de problèmes de trésorerie. Elle s’est désendettée tout en réalisant des investissements utiles à tous.

Le Conseil municipal a été convoqué en urgence début mai pour voter le recours à un cabinet d’expertise comptable pour analyser la trésorerie, le fonctionnement des services et les choix budgétaires de la municipalité. Pourquoi cette convocation en urgence et dans quel but ? Chercher à faire du bruit pour masquer l’impréparation, les manques et les incompétences.

Mme François a réuni en urgence le Conseil municipal le 7 mai dernier, pour une question de transparence parait-il, en prévenant les conseillers de la minorité deux jours avant... Conseillers qui avaient pris d’autres engagements et n’ont pu être présents. Tout cela pour voter une délibération portant sur une demande d’audit des comptes de la commune. Jusque là rien d’anormal, c’est une procédure courante, la trésorerie, garante de la neutralité, en réalise régulièrement pour les communes lors des changements de mandat.

Mais pourquoi réunir le Conseil et urgence et faire appel à un cabinet privé ? « Partant du constat que la commune a connu de graves difficultés de trésorerie entre février et le 15 avril 2014 à raison des choix de gestion et de l’inertie de la précédente municipalité ; le recours à un cabinet d’audit permettra particulièrement d’apporter une expertise affinée. ­[…] L’audit permettra de mettre à jour d’éventuelles irrégularités constatées dans les comptes de la commune… »

Oui le service comptabilité a connu des dysfonctionnements suite au départ de la précédente comptable en novembre 2013. Ayant été prévenus suffisamment à l’avance, les services ont pu réaliser un recrutement dans les temps. Une semaine avant sa prise de service, la personne recrutée nous a annoncé qu’elle renonçait au poste ce qui nous a obligé à relancer le recrutement. Les vacances de fin d’année aidant, le poste n’a finalement été pourvu que le 10 janvier, entrainant un retard important dans la saisie des factures. Plusieurs intérimaires ont été recrutés pour aider la comptabilité.

Tout au long du mandat, le budget a été rigoureusement tenu. Les investissements ont été couverts par les excédents de fonctionnement, permettant un désendettement important de la commune, sans avoir à prendre de nouveaux emprunts, sans besoin de lignes de crédit. La trésorerie a été toujours tenue au plus juste. De nombreuses solutions existent pour faire face à des tensions prévisibles de trésorerie : faire les demandes de fond par 1/12ème auprès de la trésorerie, faire rentrer les demandes de subventions de la CALB, profiter d’excédents de trésorerie des comptes annexes, prendre un emprunt à plus long terme pour des dépenses à long terme, une ligne de crédit à court terme si le besoin est ponctuel, rien que de très normal. Certes la commune a eu à faire face à la conjonction des dernières factures du mini-club, des premières factures de l’agrandissement de la halte garderie, normal, mais une bonne trésorerie est toujours une trésorerie proche du 0, jamais négative, ça coûte cher mais pas trop positive, c’est de l’argent qui dort, le B A BA de n’importe quel bon gestionnaire de trésorerie. Aucun soit-disant problème de trésorerie n’a été signalé par le comptable du trésor avant le 4 avril.

Alors oui le service comptabilité a connu des dysfonctionnements liés aux difficultés de recrutement en pleine période de fin d’année mais rien d’alarmant, la commune a toujours été bien gérée, présente un niveau d’endettement plus faible que la moyenne et rien que de très normal de gérer une trésorerie au plus juste. Mais que la nouvelle municipalité arrête de chercher à jeter le trouble pour masquer son incompétence.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir