bandeau2019 mouette2

Edouard Simonian se mobilise pour les élèves du Bourget-du-lac

Le 20 juillet dernier, alors que BDSA apprenait dans la presse la fermeture prochaine d'une à l'école du Bourget-du-lac, Edouard Simonian, ancien Maire, a été sollicité par de nombreux parents. Pour soutenir leur mobilisation, E.Simonian a envoyé un courrier au Directeur des services départementaux de l'Education nationale.


Le Bourget du lac, le 20 juillet 2014

Monsieur le Directeur Académique
des Services de l’Education Nationale
de la Savoie
131 avenue de Lyon
73018 CHAMBÉRY 

Monsieur le Directeur,

J’ai été interpellé en qualité de conseiller régional et ancien maire du Bourget du Lac par de très nombreux parents d’élèves qui sont très inquiets et qui ne comprennent pas les raisons de l’annonce que vous avez faite de fermeture d’une classe à l’école du Chat Perché.

La commune du Bourget du Lac est une commune qui connaît une augmentation régulière de sa population qui s’est traduite également dans la fréquentation des écoles. C’est ainsi que nous avons observé dans les écoles une augmentation des effectifs avec 350 élèves en 2008 et 370 à la rentrée 2013 soit 5,1% d’augmentation suivant ainsi le taux de 4,7% d’augmentation de population dans la même période.

L’école de la Cascade est celle qui a connu la plus forte progression passant de 77 à 95 élèves. Les écoles du Chat Perché et le P’tiou sont restées stables avec une diminution en 2013 après un pic en 2011. L’école de la Cascade a bénéficié à la rentrée 2009 d’une classe supplémentaire passant de 3 à 4 classes, le P’Tiou et le Chat Perché restant stable à respectivement 4 et 7 classes. Cela est également du à une modification de la carte scolaire effectué par la commune pour équilibrer les effectifs dans les écoles.

Qu’en est-il pour la rentrée 2014-2015 ? Le recensement fait au premier semestre 2014 montre effectivement une légère baisse des effectifs à l’école du Chat Perché en raison de l’arrivée en CP d’une classe d’âge exceptionnellement faible numériquement 26 enfants alors que la moyenne se situe entre 30 et 40 enfants. Cette baisse ne sera que provisoire car les effectifs de l’école maternelle du P’tiou devrait se situer à une moyenne de 30 élèves par classe.

D’autre part la fréquentation des écoles est directement liée à la construction de nouveaux logements. Ces dernières années, les arrivées sont plutôt liées à des constructions de maison dans les hameaux. Entre 2014 et 2015, 200 logements vont être livrés, principalement dans le centre-bourg impactant donc les écoles du P’Tiou et du Chat Perché. Ces 200 logements devraient représenter une augmentation de 400 habitants soit +9% de population de la commune. Appliqué aux écoles ces 9% représenteraient théoriquement 33 enfants en plus. Les 42 logements du programme des Canotiers seront livrés dès la rentrée de septembre.

 

Nb logements

Nb log sociaux

La Cascade

36

12

Carré St Jean

35

13

Natura Green

42

14

Maison Colin

11

11

Terrasses Prieuré II

36

36

Les Canotiers

42

13

Ensemble

202

99

Livraison de logements prévues au Bourget-du-Lac entre 2014 et 2015

Vous conviendrez donc Monsieur le Directeur Académique que l’évaluation des effectifs de l’école du Chat Perché faite au premier semestre 2014 sera rapidement corrigée à la hausse dès la rentrée et sera confirmée les années suivantes.

La commune au cours des dernières années a largement montré quelle accordait une priorité au bon fonctionnement des ses écoles et je pense qu’il en sera de même dans l’avenir, car la qualité de l’enseignement est à la fois un gage de bonne intégration des enfants dans la société mais aussi une des conditions de l’attractivité d’une commune.

C’est pourquoi Monsieur de Directeur Académique je me fais l’écho des revendications justifiées des parents d’élèves du Bourget du Lac en vous demandant au vu des éléments ci-dessus exposés de revenir sur votre décision de fermeture d’une classe à l’école du Chat Perché.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur Académique, l’expression de mes meilleures salutations.

Edouard SIMONIAN

Conseiller régional

Délégué aux parcs naturels régionaux

 


 

Aujourd'hui ce courrier est malheureusement resté sans réponse.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir