bandeau5 effet 1350px

Résultats des élections législatives 2017 au Bourget du Lac

Le résultat des récentes élections législatives dans notre commune s’inscrit dans la dynamique électorale nationale. Cependant les électeurs Bourgetains ont également voulu montrer nettement leur défiance vis-à-vis de la politique de la communauté d’agglomération Grand Lac personnifiée par son président. Cela a aussi été le cas pour la quasi-totalité des communes de Grand Lac.

Depuis le début de ce mandat, nous ne cessons d’alerter sur les dérives de l’intercommunalité qui conduisent à toujours plus de compétences transférées à Grand Lac et à de moins en moins de services pour les Bourgetains.

Une totale catastrophe pour les transports en commun qui ne répondent pas du tout aux besoins des habitants. Cette baisse drastique serait motivée par la nécessité de faire des économies suite aux baisses des dotations de l’Etat, il ne nous a pas semblé que les transports urbains d’Aix-les-Bains aient subi la même purge. Notre proposition de remplacer les bus Ondea de la plage vers Technolac par des bus de la Stac n’a pas été retenue.

Et on nous annonce le projet de Grand Lac de mettre en place un service de car entre Albens et Annecy alors qu’il n’a pas été possible de faire la jonction entre Technolac et le centre bourg !

Notre office du tourisme a été supprimé, la promotion touristique est confiée à Grand Lac dont le slogan est Aix les Bains Riviera des Alpes.

Le transfert de la compétence eau potable a été effectué précipitamment dès 2017 alors que nous aurions pu attendre 2020.

La compétence action sociale a été également transférée sans que l’on mesure les conséquences pour notre CCAS qui est appelé à disparaître, et pour les prestations fournies aux personnes âgées, à la petite enfance, aux soins infirmiers…

On nous annonce pour demain le rachat du lac par Grand Lac…

Les bourgetains ont le sentiment d’une perte d’identité de notre commune, d’un abandon des services à la population.

On nous parle beaucoup des dépenses faite pour la commune mais connaître le montant des recettes fiscales des ports et de Technolac ?

Madame le Maire et son équipe ont été incapables des défendre les intérêts légitimes des bourgetains.

L’intercommunalité doit être l’occasion de mutualiser les ressources au service de tous, de faire des économies en travaillant ensemble. Or le prix de l’eau va augmenter, le nombre de bus diminue et leur prix augmente, la promotion touristique du Bourget du Lac est noyée dans la Riviera des Alpes.

la mouette 3 150px

 

"Madame le Maire pour défendre sa commune il ne suffit pas de toujours dire oui il faut parfois refuser des décisions qui vont à l’encontre des intérêts des habitants de sa commune."